Voici les 4 types d’orgasmes que vous pouvez donner ce soir

La qualité de la relation, l’expérience de chacun, le respect, la confiance et le choix des positions sont de nombreuses conditions qui permettent aux rapports sexuels d’être couronnés d’orgasmes. Mais une fois ces conditions réunies, comment faire pour offrir un orgasme féminin à votre partenaire, sans installer une routine sexuelle ?

Eh bien, il suffit de connaître les types d’orgasmes que votre compagne peut avoir durant un acte sexuel, afin de lui permettre d’aborder de nouvelles sensations et de s’abandonner à des expériences inoubliables. Alors, pour vous aider, voici 4 types d’orgasmes féminins ! 

Les 4 types d’orgasmes que votre partenaire peut avoir 

L’orgasme clitoridien

Pour découvrir le plaisir d’un orgasme clitoridien, il faut stimuler directement le clitoris. Ce type d’orgasme apparaît comme localisé, explosif et de courte durée d’après une étude publiée dans la revue NeuroQuantology. Mais afin d’en profiter pleinement, votre partenaire doit bien connaître son corps et ses zones érogènes. Vous pouvez l’aider en utilisant des jouets sexuels et en stimulant son clitoris durant les préliminaires et l’acte sexuel. 

L’orgasme vaginal 

Plus difficile d’accès que l’orgasme clitoridien, l’orgasme vaginal ne se produit pas chez toutes les femmes. Il apparaît lors d’un rapport sexuel avec pénétration et est ressenti dans l’ensemble du corps durant une longue période. En outre, les femmes ayant des orgasmes vaginaux sont plus susceptibles d’en éprouver à de multiples reprises selon la même de la revue NeuroQuantology. Souvent associé à l’orgasme du point G, vous pouvez permettre à votre partenaire de l’atteindre en vous positionnant derrière elle afin de stimuler la paroi avant du vagin. 

L’orgasme combiné

Il s’agit d’un orgasme qui allie l’orgasme clitoridien et vaginal. Ils se produisent de manière simultanée et peuvent durer entre une à quinze minutes, se terminant alors par un orgasme ultime. Pour offrir ce double orgasme à votre conjointe, la manière la plus simple est d’utiliser la position du missionnaire afin de stimuler le clitoris tout en contrôlant la profondeur et le rythme de la pénétration. 

L’orgasme cervical 

Pour l’orgasme cervical, c’est la stimulation de la zone du col de l’utérus, située au fond du vagin, qui entraîne un plaisir intense. Cependant, pour parvenir à l’orgasme cervical, la femme doit être particulièrement excitée. En outre, la stimulation du cervix, ou col de l’utérus, varie d’une femme à l’autre. Mais, si vous souhaitez procurer ce type d’orgasme à votre partenaire, il convient d’attendre le bon moment du cycle menstruel, soit quelques jours avant les règles car le col de l’utérus se trouve plus bas puis de passer d’une position du missionnaire, à une variante avec les jambes levées et finir avec la position de levrette. N’hésitez pas à réaliser des mouvements circulaires et alterner la cadence et la profondeur de la pénétration. 

À noter que pour que chacun puisse prendre du plaisir durant l’acte sexuel et atteindre l’orgasme, il ne faut pas forcément avoir ce dernier comme simple objectif car ce n’est pas toujours la destination qui compte, mais le chemin pour y parvenir !

AIDEZ NOUS SVP : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK , TWITTER et GOOGLE +

Add Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!