CONSEILS SANTE

L’alcool et la cigarette pendant l’allaitement : quels en sont les risques ?

L’alcool et la cigarette sont interdits tout au long de la grossesse pour diverses raisons. En effet, ils peuvent être à l’origine d’une naissance prématurée, d’une fausse couche ou d’une malformation. Qu’en est-il de l’après accouchement ? En lisant l’article suivant, vous découvrirez les effets néfastes de l’alcool et de la cigarette durant l’allaitement.

Les effets de la cigarette et de l’alcool

Contrairement aux médicaments, la nicotine présente dans la cigarette est en grande partie absorbée dans l’organisme de la mère et est bien présent dans le lait produit. La consommation abusive de cigarettes et d’alcool diminue le taux de prolactine dans les seins, ce qui fait que la quantité de lait produite diminue à son tour. Par la suite, le bébé perdra petit à petit du poids, puisqu’il ne se nourrit plus convenablement. Or, pour celles qui en consomment modérément, c’est-à-dire moins de 5 cigarettes par jour, les effets sont moindres.

Comment y remédier ?

Toute consommation excessive est à éviter, que ce soit d’alcool ou de cigarette. Si vous fumez, pensez à le faire une fois que bébé ait fini sa tétée. Vous pouvez aussi allaiter 2 heures après avoir éteint votre dernière cigarette. Veuillez à bien aérer la maison pour éviter les problèmes respiratoires chez bébé. Si vous prévoyez de boire de l’alcool, n’hésitez pas à tirer une bonne quantité de lait pour que votre bout de chou ne soit pas privé de sa tétée quotidienne.

Rate this post
A lire aussi :   Voici 8 règles strictes pour perdre du poids!

Similar Posts