Plusieurs magasins commencent à retirer le Nutella de leurs étagères après des rapports sur le cancer

Un ingrédient de base de la fameuse pâte à tartiner « Nutella » s’est avéré cancérogène. Cette nouvelle révélation a conduit les épiceries à travers l’Europe à retirer la célèbre collation à base de chocolat et de noisette de leurs étagères. En mai, l’Agence Européenne de normalisation a averti que le Nutella pourrait contenir des produits chimiques cancérogènes – tels l’ester d’acide gras glycidylique (GE) – dans l’huile de palme lorsque cette dernière est chauffée en delà de 200° C, l’équivalent de presque 400° F.

Selon The Sun, l’huile de palme fait partie intégrante de la pâte à tartiner. Elle donne au Nutella sa texture lisse et veloutée et prolonge sa durée de vie. La Société Italienne, Ferrero, fabricant de la pâte à tartiner, riposte actuellement aux allégations relatives à la cancérogénicité du Nutella à travers une campagne de marketing, en confirmant à l’ensemble de sa clientèle qu’elle va garder l’huile de palme en dépit de ces craintes.

« Faire du Nutella sans l’huile de palme produirait un substitut de qualité inférieure au produit réel, et ce serait un pas en arrière », a déclaré à Reuters le directeur des achats de Ferrero, Vincenzo Tapella.

Toutefois, l’utilisation de l’huile de tournesol ou de colza augmenterait véritablement le coût de la pâte aux environs de 22 $. Selon l’Independant, Ferrero n’a pas répondu aux demandes de renseignements sur ces allégations contradictoires. Nutella est un produit phare de la société et génère un cinquième de ses ventes. La société utilise environ 185 000 tonnes d’huile de palme par an.

L’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) n’a pas complètement mis en garde contre la consommation du Nutella, et a souligné qu’il est impératif d’effectuer plus de recherches en vue d’aboutir à une conclusion ferme à ce sujet. L’Organisation Mondiale de la Santé et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture ont mis en garde contre les risques potentiels de l’huile de palme, mais n’ont pas recommandé de couper court à sa consommation.

L’huile de palme est chauffée à de hautes températures afin d’éliminer sa couleur rouge naturelle et neutraliser son odeur. Ferrero insiste sur le fait que la société utilise un procédé industriel qui ne chauffe pas la substance au-dessus de 200° C. “L’huile de palme utilisée par Ferrero est salubre parce qu’elle provient de fruits fraîchement pressés et est traitée à des températures contrôlées”, a déclaré Tapella.

Enrico Brivio, porte-parole de la Commission Européenne pour la santé et la sécurité alimentaire, a souligné que les lignes directrices relatives à l’huile de palme seront délivrées d’ici la fin de cette année.

Dr. Helle Knutsen, présidente de Contam, le panneau de l’EFSA, ayant mis l’huile de palme sous le microscope, a déclaré :

« Il existe des preuves suffisantes que le glycidol est génotoxique et cancérogène, donc le panneau de Contam n’a pas définit un niveau sûr pour l’ester glycidylique. » Ces procédures comprennent des règles limitant la quantité de contaminants dans les produits alimentaires. Plusieurs supérettes en Italie ont déjà boycotté le Nutella à titre de mesure préventive.

Nous vous encourageons donc à diminuer ou remplacer votre consommation de cette pâte à tartiner, ainsi que de surveiller s’il y a présence d’huile de palme dans vos produits en faisant vos courses.

Sources et références:  The Independent , The Sun / Crédit photo:  S Smith / Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

AIDEZ NOUS SVP : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK

Add a Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!