Actualité : Laver son linge à l'eau de pluie, une bonne idée ?

L’eau de pluie est une ressource naturelle qui ne coûte rien mais elle est non potable. Elle est notamment en relation avec les pollutions aériennes. Depuis un décret paru en août 2008, il est possible de l’utiliser à l’intérieur de la maison uniquement pour des usages non corporels. Pas question de prendre sa douche ou de faire la vaisselle avec ! En revanche, on peut laver ses sols ou son linge, ou alimenter ses toilettes avec.

Cet usage de l’eau de pluie pour son lave-linge, s’il est autorisé pour l’instant à titre expérimental, est très encadré : la loi impose une installation particulière (cuve de stockage, disposition de filtration, robinet…) permettant de traiter l’eau au préalable. Objectifs : « nettoyer » l’eau de pluie de ses saletés, mais aussi éviter tout contact entre elle et l’eau potable. Il est donc essentiel de prévoir deux circuits d’eau distincts pour se prémunir de tout risque de confusion. Les dispositifs de récupération de l’eau de pluie doivent par ailleurs être déclarés à la mairie.

Une fois cette installation terminée, plus rien ne vous interdit donc de laver votre linge à l’eau de pluie, allez-vous me dire. En principe, oui, si vous êtes un adulte en bonne santé et que vous ne vivez pas à côté d’un site industriel ou agricole. C’est le message qu’a voulu faire passer l’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dans son avis publié le 22 février.

Des eaux de pluie aux caractéristiques microbiologiques hétérogènes

Selon la saison, la pluviométrie (durée de l’épisode pluvieux…), la température, la zone géographique (rurale ou urbaine)  et les surfaces sur lesquelles vont ruisseller les eaux, ces dernières présentent des caractéristiques chimiques et microbiologiques très hétérogènes. Cela rend quasiment « impossible une évaluation des risques sanitaires potentiels liés à la mise en place de telles installations ». Par précaution, l’Agence déconseille donc, durant la phase expérimentale instaurée par le décret de 2008, le lavage du linge à l’eau de pluie pour certaines personnes, à savoir :

  • les personnes à risque d’allergie cutanée, ayant des maladies de peau ou une peau atopique,
  • les jeunes enfants, parce qu’ils portent régulièrement le linge à leur bouche,
  • les personnes immuno-déprimées,
  • les personnes en hospitalisation à domicile,
  • les personnes vivant à proximité d’un site industriel ou agricole, parce que l’eau de pluie est susceptible de contenir davantage de substances chimiques toxiques.

AIDEZ NOUS SVP : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK

Add Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!