Actualité : Cancer du col de l'utérus : 40 % des femmes ne réalisent pas de frottis régulièrement

Le cancer du col de l’utérus peut être évité dans neuf cas sur dix grâce au frottis de dépistage, estime l’Institut national du cancer (Inca).

Quelles femmes doivent réaliser un frottis de dépistage ?

Le frottis est recommandé dès l’âge de 25 ans, que les jeunes femmes soient vaccinées contre le virus HPV (papillomavirus humain) ou non.

Cet examen de dépistage ne doit pas non plus s’arrêter à la ménopause : les anomalies liées aux virus HPV, infections à l’origine des cancers du col utérin évoluent lentement, raison pour laquelle les frottis sont recommandés jusqu’à 65 ans, et cela, même en l’absence de rapports sexuels.

Poruquoi mettre en place un dépistage organisé  ?

Aujourd’hui, 40 % des femmes  ne réalisent pas de frottis régulièrement, et après 55 ans, elles sont plus que 50 %  à ne pas se faire dépister tous les trois ans. Ce dépistage est effectué actuellement de façon individuelle par chaque femme.

C’est pourquoi l’Inca et le ministère de la Santé souhaitent la mise en place d’un dépistage organisé, comme c’est le cas pour le cancer du sein ou le cancer colorectal. Une expérimentation dans ce sens menée durant trois ans dans treize départements a donné des résultats encourageants, selon les résultats publiés ce lundi par le BEH (Bulletin épidémiologique hebdomadaire). La généralisation de ce dispositif à l’ensemble du territoire devrait être effective en 2018.

Pourquoi tous les trois ans ?

Il est recommandé de réaliser un frottis tous les trois ans (après deux premiers frottis normaux effectués à un an d’intervalle). La plupart du temps, les anomalies ne se manifestent par aucun symptôme.

Quand ceux-ci apparaissent, le cancer est déjà souvent à un stade avancé, et donc plus difficile à soigner. Le frottis permet de détecter des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus et ainsi de soigner plus précocement ce cancer, voire d’éviter son apparition.

Le cancer du col de l’utérus, dont on dénombre en France 3 000 nouveaux cas et mille décès chaque année, est un cancer évitable .

Où réaliser un frottis ?

Beaucoup de femmes vont voir leur gynécologue pour cet examen. Mais il peut également être réalisé par un médecin généraliste, une sage-femme ou dans les différents lieux de soins (centre de santé, centre de planification ou d’éducation familiale, ou sur prescription, dans certains laboratoires d’analyse médicale).

Il s’agit d’un examen simple, indolore et sans danger qui ne prend que quelques minutes.

AIDEZ NOUS : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK

Add a Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!