ASTUCES SANTE

Voici les signes d’alarmes un mois avant un accident vasculaire cérébral

L’AVC ou accident vasculaire cérébral, est une maladie caractérisée par un arrêt brutal d’irrigation du cerveau par le sang. Cet arrêt peut être soit par blocage du vaisseau par un caillot sanguin, et il est appelé AVC ischémique, ou par éclatement de ce vaisseau, et il est appelé AVC hémorragique.

Quand cela se produit, une partie du cerveau sera privée du sang (et cependant de l’oxygène) et les cellules nerveuses meurent.

Les séquelles sont plus lourdes et dépendent de la zone touchée, ainsi si la zone est gauche, il y aurait une paralysie du côté droit, et vice versa.
Heureusement le corps adresse des signes qu’un certain AVC est en route, cela se produit un mois avant, ce qui permet d’éviter l’accident. Ces signes sont:
Hoquet tenace. , vertiges, étourdissement, Trouble de la conscience et délire. , douleur, modifications respiratoires, Hallucinations. , crises d’épilepsie, changements de comportement et d’humeur, et des infections récurrentes.

Les symptômes d’alerte

Chaque minute compte avant que les lésions ne soient irréversibles. Plusieurs signes peuvent être indicateurs d’un AVC :

– Difficultés à parler

– Engourdissement, faiblesse ou paralysie d’une moitié du corps, d’un bras, d’une jambe ou du visage

– Troubles de la vision, mal de tête sévère et soudain n’ayant aucune cause connue.

– Troubles de l’équilibre, de la coordination ou de la marche