Un cafard s’était logé dans le nez d’une femme de 42 ans

Image crédit : source 

Un cafard s’était logé dans le nez d’une femme de 42 ans

Ressentant une sensation désagréable derrière les yeux au réveil, une indienne de la région du Tamil Nadu (sud de l’Inde) se rendit dans une clinique locale où lui fut pratiqué un lavage nasal. Ceci fait, on la renvoya chez elle. Mais la douleur était toujours là. Ce n’est que lorsqu’un spécialiste de Chennai (anciennement Madras) examina ses canaux nasaux à l’aide d’un endoscope que fut découverte l’origine de la gêne.

« J’ai vu des petites pattes bouger à l’intérieur », raconte à l’Agence France Presse M.N. Shankar, médecin à l’hôpital universitaire Stanley de Chennai. Poussant plus loin ses recherches, il réalisa qu’il observait « le postérieur d’un cafard ». Il affirme n’avoir jamais vu d’événement semblable « en trente ans de carrière ». Le fait semble inédit dans la littérature médicale (des cafards ont toutefois déjà été extraits d’autres orifices…).
Il a été retiré bien vivant grâce à des pinces et un dispositif d’aspiration…

Le médecin affirme n’avoir jamais vu ça en trente ans de carrière, travaillant à l’hôpital universitaire Stanley de Chennai (Inde), il a récemment retiré des fosses nasales d’une femme de 42 ans un cafard bien vivant.

Alors qu’elle ressentait une sensation désagréable derrière les yeux lorsqu’elle se réveillait, la quadragénaire s’était d’abord rendue dans une clinique locale. Après un lavage nasal, elle avait été renvoyée chez elle.

« J’ai vu des petites pattes bouger à l’intérieur »

La douleur étant toujours présente, elle avait finalement fait examiner ses canaux nasaux à l’aide d’un endoscope. « J’ai vu des petites pattes bouger à l’intérieur » et « j’ai réalisé que j’observais en fait le postérieur d’un cafard », a alors raconté à l’AFP le médecin à l’origine de cette découverte.

Le blattoptère s’était vraisemblablement introduit par les narines de la patiente pendant son sommeil et était si bien avancé qu’il se trouvait presque à la base de son crâne. Comme le rapporte France Info, il a finalement été extrait à l’aide de pinces et d’un dispositif d’aspiration.

Source : www.20minutes.fr et /www.francetvinfo.fr

AIDEZ NOUS : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK

Add Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!