Médicaments génériques : 4 dangers à éviter

C’est-à-dire ? Pour être mis sur le marché, un médicament générique doit faire la preuve de son équivalence thérapeutique par rapport à la molécule de référence. Mais équivalence ne veut pas dire identique.
Pourquoi ? Beaucoup de génériques présentent des compositions et des dosages différents touchant soit les principes actifs, soit les excipients*. Le fabricant de ces traitements a aussi la possibilité de mettre au point une molécule avec une biodisponibilité** différente, de – 20 % à + 20 % entre la molécule de référence et le générique. La conséquence : des différences d’efficacité. « Cela entraîne des différences de ressenti pour le patient, qui en passant du traitement original au générique, va revenir en cabinet en se plaignant d’un retour de ses symptômes. », explique le Dr Boukris.
Que faire ? Au moindre changement dans les symptômes, consultez.

* Un excipient désigne toute substance autre que le principe actif notamment dans un médicament.
** La biodisponibilité est la mesure de la vitesse d’absorption et de la quantité de médicament absorbée.

Publicité

AIDEZ NOUS : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK

Add Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!