L’enfant aîné est le préféré de ses parents, selon la science

Beaucoup de parents ont un enfant préféré, qu’ils l’admettent ou non. Même les enfants peuvent le remarquer mais dans la plupart du temps les parents le nieront.

En tant que premier-né, il est plus que probable que vous croyez que vos parents préfèrent votre jeune frère ou sœur. Pendant ce temps, si vous êtes le plus jeune, vous penserez probablement que vous ne serez jamais tout à fait égal à votre grand frère ou votre grande sœur. Mais les chercheurs disent que c’est le premier-né qui a le plus de traitement préférentiel !

Pour résoudre le problème, une étude complexe a produit des preuves pour régler le débat une fois pour toutes.

Place à la science

Une étude en Californie, a interrogé 384 frères et sœurs, avec au plus un écart d’âge de quatre ans entre eux. Les chercheurs ont posé à ces participants une série de questions pour déterminer quels frères et sœurs recevaient un traitement préférentiel.

Dans une question, ils ont demandé aux frères et sœurs d’expliquer comment ils pensaient que leurs parents les traitaient et s’ils ressentaient un traitement différent. Si tel était le cas, on a demandé aux participants si cela affectait ou non leur confiance en eux-mêmes.
Avec les frères et sœurs adolescents, les chercheurs ont également interrogé leurs parents. Leur enquête a révélé que 74% des mères et 70% des papas ont avoué avoir un enfant favori ! 

Des résultats étonnants

Cependant, quand on a regardé les résultats des enfants, les chercheurs ont découvert quelque chose d’inattendue :
Les résultats de l’étude ont révélé que les frères et sœurs plus jeunes avaient souvent l’impression que leurs parents avaient une préférence envers les aînés, ce qui a ébranlé leur estime de soi parce qu’ils se sentaient incapables de rivaliser.

Pendant ce temps, le frère aîné avait un sentiment de confiance exacerbé parce qu’il était le premier à atteindre les étapes vitales de la vie, comme l’obtention d’un diplôme d’études supérieures, et se sentait donc supérieur à son frère ou sa sœur.
Au cours de l’étude, les frères et sœurs aînés ont reconnu qu’ils avaient l’impression que leurs parents les préféraient, ce qui était basé sur le fait qu’ils avaient été les premiers à réussir dans la vie.

Ces résultats ont surpris Katherine Conger, membre de l’équipe de recherche de l’Université de Californie, qui a mené l’étude.
« J’étais un peu surprise, notre hypothèse était que les enfants aînés seraient plus touchés par les perceptions de traitement différentiel en raison de leur statut d’enfant plus âgé dans la famille. », a-t-elle dit.

Une étude qui ouvre la voie à d’autres études

Ces résultats sont ceux d’une seule étude, et ce n’est pas nécessairement le cas dans chaque ménage. Parfois, un frère a une meilleure relation avec ses parents en tant qu’adulte et finit par devenir le favori plus tard dans la vie.

Le frère aîné n’est pas toujours le favori de la famille, mais on ne peut nier que, du moins au début, ils ont une relation plus forte avec leurs parents parce qu’ils sont les premiers à faire l’expérience de choses dans la vie. Mais là encore, des erreurs peuvent être commises avec l’éducation de l’aîné. Donc les parents peuvent appliquer ce qu’ils ont appris de leur premier-né à leurs enfants suivants, ce qui sera plus bénéfique à ces derniers. 

Enfin, heureusement que tous les parents ne font pas des distinctions entre leurs enfants, mais il arrive que certains puissent légèrement préférer un enfant à un autre sans pour autant que cela ait un impact sur le reste de la fratrie.

AIDEZ NOUS SVP : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK , TWITTER et GOOGLE +

Add Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!