Le couchage sur le dos favorise la bronchiolite

La bronchiolite touche, chaque année, environ 450 000 nourrissons. Il s’agit d’une infection virale des bronchioles qui se caractérise par une toux sèche, une respiration rapide et sifflante, une baisse de l’appétit. Elle fait souvent suite à une rhinopharyngite. Elle se soigne en 8 à 10 jours environ.

Pourquoi ces épidémies de bronchiolite ?

Le nourrisson est trop faible pour tousser, il ne peut dégager ses bronches. La seule chose qu’il est capable de faire, c’est d’éternuer. Le couchage sur le dos favorise le passage des mucosités dans les bronches, d’où l’épidémie actuelle de bronchiolite et le recours, bien souvent nécessaire, à la kinésithérapie respiratoire.

La bonne position de couchage

Traditionnellement, les bébés sont couchés sur le dos, calés avec une serviette roulée ou, aujourd’hui, avec un cale-bébé. Et le côté de couchage est changé après chaque tétée ou biberon. Cette position apporte une plus grande surface d’appui du corps du nourrisson. Elle évite que, en cas de reflux, le liquide n’envahisse les bronches. Elle limite aussi le passage des mucosités dans ces dernières.

A lire aussi : Pourquoi la bronchiolite ne touche que les nourrissons

AIDEZ NOUS SVP : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK

Add Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!