Laisser partir, ce n’est pas s’avouer vaincu, mais accepter ce qui ne peut être

Laisser partir

Image crédit : source

Laisser partir, ce n’est pas s’avouer vaincu, mais accepter ce qui ne peut être

Même si au début, on a l’impression que le monde nous tombe sur la tête, nous devons laisser partir les mauvaises choses pour que d’autres puissent arriver jusqu’à nous.

Quand vous laissez partir, c’est le processus le plus naturel de la vie et pourtant, c’est également le plus complexe et l’un de ceux qui provoquent le plus de souffrance.

Briser une relation, perdre un être cher, changer d’habitudes, de travail, de lieu de résidence…

Tout cela sont des renoncements que nous allons vivre à un moment de notre cycle de vie.

Il n’existe pas de formule magique qui nous permettrait de mieux affronter ces situations marquées par le détachement et par la douleur émotionnelle qui, si elle n’est pas bien gérée, peut se transformer parfois en une dépression.

Cependant, nous pouvons vous donner quelques conseils essentiels sur lesquels vous appuyer, et avec lesquels nous obtenons un peu de lumière dans ces moments de complexité.

Laisser partir, pour pouvoir recevoir

Si vous y pensez pendant un moment, vous vous rendrez compte que l’acte de « laisser partir » est une musique éternelle qui habite chaque période de notre vie.

Nous devons comprendre que ces mots, « laisser partir », ne sont pas uniquement liés à la douleur, à la perte et à la souffrance.

Parfois, renoncer, c’est aussi une manière de nous permettre d’être un peu plus heureux.

  • Renoncer ce qui nous nuit, c’est placer son bien-être en priorité.
  • Laisser partir qui nous fait du mal, c’est gagner en santé et en équilibre personnel.
  • Se défaire de certaines habitudes, pensées et attitudes limitantes, c’est gagner en opportunités et en développement.

Ainsi, cela vaut la peine de se souvenir que l’acte de « lâcher prise » est aussi une opportunité pour nous renouveler et de continuer à grandir en tant que personne.

Pourtant, comme nous le savons, parfois ces situations impliquent des adieux difficiles que nous devons assumer.

Voyons quelles sont les meilleures stratégies pour les affronter.

Donnez du temps au temps : les belles choses reviendront

Quand nous perdons quelque chose ou quelqu’un, quand nous les laissons partir, nous sentons comme une porte qui se referme devant nous, et comme si la fin du monde était arrivée.

  • De fait, nous pensons cela pendent au moins plusieurs mois, et le temps qui passe est synonyme de deuil. Le soulagement émotionnel, le soutien et le fait d’accepter la réalité de la situation sont les clés qui nous permettront d’aller de l’avant.
  • Il est important de comprendre que « laisser partir », c’est aussi un acte de courage indépassable. Car personne ne peut vivre accroché à la souffrance et à la douleur.
  • Quand nous perdons quelqu’un, nous devons “le laisser partir », « lâcher prise » pour que ce processus naturel qu’est l’adieu nous permette aussi à nous-même d’aller de l’avant, sans oublier ce que l’on a laissé derrière nous, mais en étant courageux et en souriant à nouveau.

Nous devons donner du temps au temps. Il est possible que rien ne soit plus jamais comme avant mais ce qui est différent n’est pas forcément « mauvais ».

Au contraire, nous pouvons vivre de nouvelles situations très heureuses et belles.

Il faut apprendre à laisser partir ce qui ne veut pas rester, ce qui ne tient plus

Il y a des moments tout au long de notre vie où nous sommes obsédés par le changement et même par le fait que la personne que l’on aime nous quitte, même si elle ne nous aime plus.

  • Il est nécessaire de savoir qu’il n’y a pas plus grande souffrance que le fait de nier, de refuser, de fermer les yeux face à une réalité qui se dérobe sous nos pieds et que nous nous efforçons d’occulter.
  • Il faut laisser partir ce qui ne tient plus debout tout seul car sinon, nous vivons dans une fausseté douloureuse et incertaine que personne ne mérite.
  • Il faut être courageux et affronter les réalités. Si on ne nous aime plus, il ne faut pas implorer, ni « prolonger un peu plus ». Ce sont des attentats directs à l’auto-estime.

Parfois, même si cela paraît incroyable, laisser partir ce qui ne tient plus est une manière de découvrir des choses encore meilleures.

La vie vous apprendra pour qui vous devez lutter et à qui vous devez renoncer

Dans le processus intense du fait de lâcher prise, de se libérer de ce qui fait du mal, de qui ne nous aime pas ou de qui nous veut du mal, nous ouvrons une page intéressante où nous pouvons découvrir tout ce qui est réellement important.

  • Peu importe si au fil de ce chemin, nous sommes très peu. Peu importe s’il ne reste que quatre personnes à vos côtés, ou même deux.
  • Si c’est ce qui vous rend heureux, si ce sont ces personnes, ces choses qui enrichissent vraiment votre esprit et votre cœur, alors tout la détachement que vous avez opéré en valait la peine.

N’oubliez pas non plus que ce que vous avez laissé derrière vous sont des pièces clés de votre vie.

Tout ce que vous avez vécu est important car même si rien de tout cela ne fait partie de votre destin, c’est une partie de votre histoire personnelle.

Source : amelioretasante.com

AIDEZ NOUS SVP : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK

Add a Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!