La science affirme que la position rodéo est la plus dangereuse pour vos organes génitaux

Image crédit : shutterstock.com

La science affirme que la position rodéo est la plus dangereuse pour vos organes génitaux

Certaines positions intimes peuvent être vraiment dangereuses. Si vous cherchez à atteindre un orgasme en vous tenant la tête, quelqu’un va forcément se blesser et, dans certains cas, se briser un os. Mais même si les blessures liées aux rapports intimes ne n’ont rien de nouveau, ce que les scientifiques ont découvert, c’est qu’il y a vraiment une «position intime plus dangereuse» que les autres.

C’est la position rodéo.

Selon une nouvelle  étude, les femmes sur le dessus sont responsables de  50 pour cent des fractures de la verge. Si vous ne savez pas ce qu’est une fracture de la verge, alors, estimez-vous chanceux de ne l’avoir jamais vécu.

C’est lorsque la verge se déchire réellement, ce qui donne un «craquement» que l’on entend très nettement, avant l’arrivée de douleurs intenses ou d’enflures. Tragiquement, comme beaucoup d’hommes peuvent être embarrassés par la situation, ils ne se rendent pas immédiatement chez le docteur.

Selon l’étude publiée dans Advances in Urology, certains hommes attendront jusqu’à six heures avec une douleur atroce avant de chercher une aide médicale. En attendant trop longtemps, les hommes peuvent risquer une décoloration et une déformation permanentes de la verge et, dans les cas extrêmes, pire.

L’étude a révélé que la raison des ces blessures pendant la position rodéo est due au poids de la femme quand elle atterrit sur la verge.  Comme l’expliquait la recherche, «notre hypothèse est que, lorsque la femme est sur le dessus, elle contrôle généralement le mouvement avec son poids corporel entier en atterrissant sur la verge en érection, ne pouvant l’interrompre lorsqu’elle subit une mauvaise pénétration, car le mal est généralement mineur chez une femme mais majeur pour la verge ».

Mais la position rodéo n’est pas la seule position qui fracture les verges . L’étude a également révélé que la levrette est responsable de  29 pour cent  des fractures.

Ce que cette étude signifie pour nous tous, c’est que, malgré qu’elles n’aient pas d’os, les verges peuvent se fracturer.  Elles ne sont pas aussi robustes que nous aimerions le croire, et sont tout aussi susceptibles de se fracturer, littéralement, sous pression.

Si vous êtes en plein acte et que vous vous sentez mal, vous devez vous arrêter, peu importe à quel point vous êtes au point culminant.

Sources : www.telegraph.co.uk/science et www.yourtango.com/

AIDEZ NOUS SVP : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK

Add a Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!