Actualité : Quand jurer permet de booster l'organisme

Si vous chercher à augmenter votre puissance pendant quelques secondes lors d’un effort physique, vérifiez que les enfants se trouvent à une distance de sécurité, et lâchez tous les mots interdits par les bonnes mœurs. En effet, jurer tout haut nous rendrait plus fort. C’est la conclusion d’une étude présentée par une équipe de l’université anglaise de Keele et de l’université américaine de Long Island University, lors de la conférence annuelle de la British Psychological Society. Dans ces travaux, les scientifiques Richard Stephens et David Spierer expliquent avoir mené deux expériences.

Pour la première, un groupe de 29 participants a complété un test de puissance anaérobie en pédalant sur un vélo. Pour la seconde, 52 volontaires ont réalisé un test pour mesurer la force de leur poignée de main. Dans les deux cas, les chercheurs leur ont demandé de prononcer des mots neutres, puis de jurer pendant l’effort. Les résultats ont montré une augmentation de la puissance dans les deux tests au moment où les participants ont juré.

Un mécanisme mystérieux

« Nous avions remarqué au cours de nos recherches antérieures que le fait de jurer augmente la tolérance à la douleur. Une des raisons évoquées à l’époque était liée à la stimulation du système nerveux sympathique, qui fait battre le cœur lorsqu’on se sent en danger », explique le docteur Stephens. Ces résultats confirment l’effet « boostant » de l’organisme, mais la vraie raison reste inconnue.

« Quand nous avons mesuré le rythme cardiaque et d’autres paramètres qui auraient dû être affectés par une modification du système nerveux sympathique, nous n’avons remarqué aucun changement », s’étonnent les chercheurs. Des études supplémentaires doivent être menées à ce sujet pour mieux en comprendre le mécanisme.

AIDEZ NOUS SVP : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK

Add Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!