Actualité : Le don du sang, indispensable pour les situations d’urgence de toutes sortes

La Journée mondiale des donneurs de sang a lieu chaque année le 14 juin. Elle a pour objectif de remercier les donneurs et bénévoles qui se mobilisent tout au long de l’année mais aussi et surtout d’inciter de nouvelles personnes à donner leur sang pour la première fois et à revenir par la suite. Cet événement a été initié en 2004 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a choisi pour thème cette année le don de sang dans les situations d’urgence.

Les produits sanguins permettent en effet de répondre à des besoins chroniques comme pour les patients atteints par une maladie génétique (drépanocytose), une maladie du sang (hémopathies) ou un cancer mais aussi dans plusieurs cas d’urgence. Ainsi, « le sang est également essentiel pour traiter les blessés dans les situations d’urgence de toutes sortes et joue un rôle vital dans les soins maternels et périnatals. », précise l’OMS.

Selon ses chiffres, au cours de la dernière décennie, les catastrophes ont entraîné plus d’un million de décès et les situations d’urgence touchent plus de 250 millions de personnes chaque année. Les catastrophes naturelles (séismes, inondations, tempêtes) créent des besoins considérables en termes de soins d’urgence, tout en détruisant des établissements de santé. Les catastrophes d’origine humaine (accidents, conflits armés) font naître aussi une importante demande de soins de santé et de traitements immédiats.

Les usages du dons de sang en cas d’urgence

A titre d’exemple, lorsqu’une personne blessée perd une grande quantité de sang, elle reçoit immédiatement une transfusion de globules rouges et de plasma ainsi que des plaquettes qui facilitent la coagulation et contribuent à arrêter le saignement. Au cours d’un accouchement, une hémorragie peut nécessiter un besoin urgent et important de produits sanguins. De la même manière, lors d’une opération chirurgicale, transfuser du plasma et des plaquettes peut s’avérer vitale si la personne perd beaucoup de son sang.

Autant de situation qui font augmenter la demande de transfusions sanguines et rendent qui plus est ces transfusions difficiles et complexes. « Pour assurer un approvisionnement en sang suffisant dans les situations d’urgence, il faut disposer d’un service spécialisé bien organisé, et cela n’est possible que si l’on fait appel à l’ensemble de la communauté et si l’on dispose tout au long de l’année de donneurs volontaires non rémunérés. », ajoute l’OMS.

Avec la campagne de cette année, elle évoque plusieurs objectifs allant dans ce sens comme par exemple encourager chacun à renforcer la préparation des services de santé de sa communauté aux situations d’urgence en donnant du sang. Elle recommande également « de remercier les personnes qui font ce don régulièrement, leur rendre hommage et d’encourager les jeunes à commencer à donner aussi leur sang. »

Tout le monde a un rôle à jouer

Pour favoriser des dons tout au long de l’année, le grand public doit comprendre la nécessité de s’engager régulièrement, afin « d’assurer un approvisionnement suffisant et de parvenir à l’autosuffisance au niveau national ». Les autorités ont aussi un rôle à jouer dans ce domaine puisqu’elles peuvent mettre en place des programmes nationaux de don de sang permettant de réagir rapidement à l’augmentation de la demande de produits sanguins en cas de situations d’urgence.

Enfin, la participation des services de transfusion sanguine doit être renforcée en ce qui concerne les activités de préparation à ces situations d’urgence et d’intervention au niveau national. Chaque année, près de 112,5 millions de dons de sang sont collectés dans le monde. En France, l’Etablissement Français du Sang précise que près de trois millions de prélèvements ont été réalisés en 2016.

Le pays compte environ 1,6 million de donneurs qui fréquentent les centres de collecte en moyenne 1,8 à 1,9 fois par an. Mais chaque année, 170 000 donneurs sortent des fichiers tout simplement parce qu’ils ont atteint l’âge limite de 70 ans. L’un des enjeux majeurs est ainsi de renouveler régulièrement cette population. Il existe par ailleurs un certain nombre de conditions qui encadrent ce geste: se sentir en bonne santé, avoir entre 18 et 70 ans et peser plus de 50kg.

AIDEZ NOUS SVP : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK , TWITTER et GOOGLE +

Add Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!