Actualité : La protamine, un nouveau médicament contre le développement tumoral ?

La protamine est une protéine issue de sperme de saumon, utilisée comme médicament pour limiter les risques d’hémorragie lors des interventions cardiaques. Son action neutralise l’effet anticoagulant de l’héparine. Mais des chercheurs toulousains de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) estiment qu’elle pourrait être utilisée pour lutter contre la formation des vaisseaux sanguins et donc le développement tumoral, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et la rétinopathie diabétique.

Les scientifiques ont remarqué sa capacité à se lier au récepteur de l’apeline, qui se trouve sur les vaisseaux sanguins de nombreux tissus de l’organisme. « Nous avons mis en évidence une surexpression de l’apeline et de son récepteur dans les cellules tumorales. Cela leur permet de se multiplier tout en attirant les vaisseaux sanguins, et donc des nutriments qui favorisent la croissance tumorale », explique Bernard Masri, auteur principal de ces travaux.

Éviter les effets secondaires

La prochaine étape pour l’équipe consiste à étudier chez la souris si, en bloquant la prolifération des vaisseaux sanguins, la protamine peut limiter le développement de tumeurs, et améliorer d’autres maladies comme la DMLA ou les rétinopathies diabétiques. Seul hic : cette protéine peut induire un effet secondaire potentiellement mortel, l’hypertension artérielle pulmonaire.

« Un effet secondaire qui pourrait être lié à la capacité de la protamine à se lier au récepteur de l’apeline. D’où l’hypothèse que cet effet secondaire pourrait être contrebalancé en administrant de l’apeline », espèrent les chercheurs. Cet effet sera vérifié très prochainement sur des souris en laboratoire.

AIDEZ NOUS SVP : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK

Add Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!