4 aliments de votre cuisine qui peuvent vous tuer !

Généralement, Nous nous sommes tous d’accord que quelques aliments sont pratiquement sains afin d’être consommés chaque jour. Et que quelques autres aliments doivent l’être de façon saisonnière. Toutefois, nous ne connaissons pas exactement quels ingrédients nous devons éliminer de notre consommation quotidienne afin de ne pas altérer notre santé et notre bien-être.

Que ça soit de légumes, de fruits, de poissons ou de noix, Nombreux aliments employés dans beaucoup de régions du monde sont susceptibles d’être nocifs voire toxiques s’ils sont consommés en grandes quantités. Nous les avons tous mangé de façon régulière, il est obligatoire toutefois d’être très attentif en prenant en considération toutes les précautions nécessaires au moment de leur préparation et consommation.

Quelque soit son utilisation en salade ou en gratin, les manières de cuisinier les pommes de terre sont légions. C’est un ingrédient qui n’est pas chère, qui contient beaucoup de nutriments et qui est préféré par les petits comme les grands.

Pour bien les stocker, il est préconiser de les nettoyer de leur terre et de les mettre dans un endroit sec et hors d’atteint de la chaleur.
Si elles sont stockées dans de mauvaises conditions, des germes apparaissent sur leur peau. Ces germes renferment des glyco-alcaloïdes, composés toxiques, que si l’on mange en grande quantité, ça peut avoir des retombés néfastes sur notre santé. Une sensation de brûlure dans la bouche, des nausées, des vomissements, des crampes et de la diarrhée. Certains effets neurologiques comme les tremblements, la confusion et les perturbations de la vue peuvent également se révéler dans des cas d’intoxication plus poussées.

En plus des germes, elles peuvent aussi devenir vertes  si elles sont exposées à la lumière. Cette teinte verte est due à la solanine qui est une substance toxique. Dans ce cas, il faut obligatoirement éliminer toutes les parties vertes avant de le cuisinier car la solanine résiste à la chaleur.

Vous pouvez continuer à consommer les pommes de terre sans aucun souci, seulement elles ne soient ni germées ni verdies.

Quotidiennement employée en cuisine, soit moulue soit râpée, son parfum puissant et agréable rehausse le goût de nombreux plats, sauces, pâtisseries et desserts.
Les Hindous de l’Ouest et les Indonésiens l’employaient comme du tabac à rouler, cette habitude a été perpétuée dans les prisons américaines.

Actuellement, elle est perçue comme la drogue à la mode utilisée par les adolescents américains qui confirment ses effets secondaires contraignants du type migraines, nausées, vertiges et déshydratation.

Une consommation à outrance aura un effet euphorisant mais dangereux pour le système nerveux qui peut ensuite se reconvertir en léthargie.
Vous pouvez continuer à employer cette épice à condition de ne pas la consommer avec excès et de la doser très légèrement.

Les amandes sont très célèbres pour leur apport en nutriments, en protéines, en matières grasses et en magnésium. Toutefois, à haute dose leurs vertus peuvent se convertir en conséquences indésirables.

Les personnes souffrant de troubles de la digestion doivent en manger avec modération.

En outre, l’amande étant gorgé en vitamine E, une surdose de cette vitamine peut conduire à des flatulences, une vision floue, des vertiges et même de la léthargie.
Attention également aux amandes amères qui contiennent énormément d’acide cyanhydrique qui tend à ralentir le système nerveux et la respiration.

Une poignée d’amandes ne vous fera aucun mal, par contre si vous en abusez cela peut entraîner certains désagréments.

La rhubarbe est une plante, la plus part du temps employée et appréciée dans la confection des confitures et des tartes. Il faut bien veiller à ne consommer que les tiges car les feuilles peuvent être toxiques surtout pour les reins.

Le poison que les feuilles contiennent provient de leur forte teneur en oxalate qui est un acide toxique suscitant des brûlures du tube digestif responsables de douleurs abdominales, de nausées et de vomissements. Une ingestion importante entraîne à terme, l’apparition de calculs rénaux et peut causer une insuffisance rénale aigüe.

Il est donc préconisé de ne manger que les tiges après les avoir bien nettoyées et rincées, et de faire abstraction des feuilles.

Tous les placards des cuisines contiennent le thon en boîte, car il est considéré comme un ingrédient qui n’est pas cher et facile à employer. Que ce soit en salade, en sandwich, ou en garniture de pizza la consommation du thon en conserve est une pratique régulière dans les quatre coins du monde.

Toutefois, des études ont prouvé qu’il faut diminuer voire même limiter la consommation à une boîte par semaine car le thon contient de plus en plus de mercure. L’exposition à ce métal lourd qui traverse facilement les tissus humains peut entraîner de sérieux désordres dans le système immunitaire et le système nerveux, des infections, voire des cancers.

Aidez nous pour une large diffusion de l’information : Merci de partager si vous aimez !

AIDEZ NOUS SVP : LIKEZ ET PARTAGER CET ARTICLE SUR FACEBOOK

Add a Comment

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site s’il vous plaît aider nous et faire clic sur l’un de ces boutons!